Etre mobile sans mobile, c’est possible !

Du 6 au 8 février, la journée sans smartphone où l’occasion de repenser notre manière d’appréhender la mobilité. 

Applications, notifications, sms, appels… Avec le smartphone, la sollicitation est permanente. Il est présent à chaque instant : au réveil, dans les transports en commun, ou encore dans la jungle urbaine où il nous simplifie les trajets. Le téléphone est devenu notre assistant personnel, notre bras droit ; parfois totalement indissociable de notre activité.

C’est pourquoi la journée sans téléphone (du mardi 06 février au jeudi 08 février 2018) est l’occasion de repenser notre manière d’appréhender le monde et la mobilité. Et plus encore, lorsqu’il est question de covoiturage !

C’est justement là que les solutions d’ecov peuvent intervenir !

En alliant dispositifs physiques et numériques, la pratique du covoiturage est sécurisée et accessible à tous. Les panneaux lumineux situés en amont des stations de covoiturage permettent d’informer les conducteurs de la présence d’un passager et affichent sa destination.

Pour le passager, l’accès au service est tout aussi simple. Et le smartphone n’est pas obligatoire ! Il lui suffit de renseigner son trajet à la borne et de conserver le ticket délivré par la station (qui servira par la suite à payer le conducteur).

Une application mobile et un site internet sont aussi proposés aux passagers et conducteurs connectés.

 Depuis 3 ans, 3 réseaux dans 3 régions différentes : un service public de covoiturage de proximité.

Avec nos marques COVOIT’ICI, COVOIT’GO et bientôt d’autres projets, des lignes de covoiturage se développent (dans le Vexin, Salon de Provence …). Elles viennent renforcer le réseau actuel de transports en commun. Sans pour autant imposer le recours aux smartphones.

Petit à petit, une dynamique collective se crée et simplifie la pratique du covoiturage. L’accès aux territoires est facilité par des dessertes rurales, des rabattements vers une gare ou un centre urbain … Et ceci dynamise à terme l’activité économique.

En collaborant étroitement avec les collectivités et les différents acteurs de la mobilité, nous œuvrons ainsi au quotidien pour développer un service public de covoiturage de proximité

 

Alors si vous aussi vous tentez la journée sans mobile, vous vous rendrez très vite compte que sans lui, tout devient plus concret et qu’il faut trouver des alternatives. Il en va de même pour nos solutions de covoiturage. En utilisant nos dispositifs techniques (panneaux lumineux, bornes connectées …), le covoiturage reste possible même sans smartphone !