Des étoiles plein les yeux et des rêves plein la tête pour l’avenir : ecov est lauréat french impact !

Des étoiles plein les yeux et des rêves plein la tête pour l’avenir : ecov est lauréat french impact !

Le saviez-vous ?

Le 12 juin 2018, c’était LA soirée des pionniers French Impact.

IMG_20180612_182506.jpg

Organisée au Théâtre de la Renaissance, la soirée ne pouvait être que mémorable ! Parmi les  5000 personnes attendues, ecov était présent. Nous étions impatients de découvrir les 22 heureux lauréats : ceux que l’on appelle désormais les pionniers. En tout, ce sont 22 acteurs et 21 projets sélectionnés pour “essaimer à l’échelle nationale” l’Economie Sociale et Solidaire !  

 

Petit flash back sur l’appel à projet French Impact :

Lancé le 18 janvier dernier, l’appel à projet coorganisé par le Haut-Commissariat à l’Économie Sociale et Solidaire et à l’Innovation Sociale avec la Caisse des Dépôts, nous semblait prometteur pour l’avenir ! Leur objectif : concocter un appel à projet innovant destiné à accompagner la croissance des entreprises de l’ESS (Economie Sociale et Solidaire). Autant dire, qu’il ne nous a pas fallu beaucoup de temps pour nous décider à participer !

 

200 candidatures (dont la nôtre), 45 présélections (on était encore là) et 22 lauréats ! Encore une fois, ça en faisait du monde et des projets innovants ! Et pour tout vous dire, on avait du mal à y croire !

 

Alors des étoiles pleins les yeux et des rêves pleins la tête pour l’avenir, nous sommes très heureux de vous annoncer qu’ecov fait parti des 20 lauréats Pionniers French Impact !

french impact

Pionniers, nous l’avons été et nous le sommes encore dans le secteur du covoiturage courte distance, spontané et local. Et pionniers nous souhaitons rester ! L’innovation est dans notre quotidien, tout comme l’apprentissage et les expérimentations.

 

Et concrètement me direz-vous ?

Et bien cette bonne nouvelle nous booste pour l’avenir puisqu’elle nous permettra de :

  • d’intégrer l’accélérateur national d’innovation sociale et de bénéficier d’un accompagnement personnalisé pour accélérer notre développement sur l’ensemble du territoire ! (Rien que ça !)
  • de lancer une activité complémentaire dédiée aux personnes âgées dans les territoires périurbains et ruraux. (patience, on vous en dira plus en temps voulu !)

Autre fierté et non des moindres : Nicolas Hulot (Ministre de la Transition Écologique et Solidaire) et Elisabeth Borne (ministre de la Transition écologique et solidaire, chargée des Transports) seront nos parrains pour nous accompagner dans cette belle aventure qui se dessine !


Autant vous dire que nous nous réjouissons de cette grande nouvelle ! Et que nous trépignons d’impatience pour la suite ! 🤗

Stage – Chargé(e) de mission relation utilisateurs

Stage – Chargé(e) de mission relation utilisateurs

Stage Chargé(e) de mission relations utilisateurs 

 Prise de poste : septembre 2018 / février 2019, pour une durée de 6 mois

Pour ecov, la voiture est un transport collectif !

Créée fin 2014, ecov est une start-up de l’économie sociale et solidaire (agréée ESUS) et reconnue Jeune Entreprise Innovante.

Notre objectif est simple : développer des services et produits permettant de faciliter, sécuriser et institutionnaliser la pratique du covoiturage de proximité, dans les territoires péri-urbains et ruraux.

Pour cela, nous travaillons main dans la main avec les collectivités locales et les utilisateurs à la coproduction d’un service public innovant de covoiturage spontané !

La team ecov :

  • est pluridisciplinaire (développeurs, ingénieurs, chefs de projets, doctorants…);
  • a pour ambition de mettre l’innovation organisationnelle et technologique au service des Autorités Organisatrices de la Mobilité et des entreprises, afin d’inventer des solutions capables de relever les défis modernes de la mobilité;
  • est en forte croissance : l’équipe est progressivement structurée.

L’essentiel de l’équipe est installé à Paris et nous avons également des bureaux à Lyon.


Les missions

Les relations utilisateurs tiennent une place toute particulière dans une start up innovante s’attaquant à des changements de comportement pour répondre au mieux aux besoins de mobilité au quotidien des usagers. Elles représentent un lien vital pour nous et amènent à échanger avec de nombreux membres de l’équipe. 

Objectifs

  • Assurer une excellente expérience utilisateur en fluidifiant l’usage d’un service en plein développement.
  • Transformer chaque interaction avec le service en moment positif et mémorable
  • Maintenir le lien de l’équipe d’ecov avec la réalité de l’utilisation du service et en faire un outil stratégique.
  • Animer et organiser la participation de l’ensemble de l’équipe d’ecov à l’assistance (tu ne seras pas tout seul !) en assurant notamment la formation continue des nouveaux arrivants.
  • Mesurer la satisfaction utilisateur pour en faire un outil de pilotage.

 

Missions principales 

  • Répondre aux appels des utilisateurs et faire tout le nécessaire pour que chaque utilisateur puisse utiliser le service. Ceci est au coeur du rôle mais représente en pratique un nombre limité d’interventions par jour.
  • Faire des recommandations opérationnelles basées sur l’analyse des retours utilisateurs : évolution du produit, communication, implantation des stations, bugs techniques à résoudre etc.
  • Stocker et utiliser les témoignages positifs comme outil de motivation afin de donner du sens à l’ensemble de l’effort de l’équipe.
  • Analyser, synthétiser et partager la connaissance des utilisateurs.
  • Participer activement à l’élaboration et à la mise en place des outils liés à la relation utilisateurs : CRM, procédure et scripts pour les appels entrants et sortants, questionnaire de satisfaction, enquête terrain etc (en responsabilité directe sur 1 chantier prioritaire).
  • Participer à différents projets : marketing, animation de la communauté

Ce descriptif de poste est non exhaustif et peut être amené à évoluer en fonction de tes compétences et de tes propositions. Tes initiatives seront toujours prises en compte et récompensées.


Ce que nous recherchons 

  • Tu as envie de participer au développement d’un projet en pleine évolution,
  • Tu aimes et tu sais travailler en équipe,
  • Tu vois les solutions dans les problèmes,
  • Tu es doué d’un excellent sens de l’écoute,
  • Tu es très à l’aise pour démarrer une conversation,
  • Tu sais te servir de Word, Excel etc. et la perspective d’utiliser de nouveaux outils te remplit de joie
  • Tu as envie de t’investir pour prendre en charge et mener à bien des projets de A à Z

Avantages 

  • Tu travailleras à la Maison des start-up d’Icade (3 minutes à pied du métro Front Populaire), avec des conditions de travail très agréables (locaux neufs, spacieux et lumineux, « ambiance start-up », babyfoot, billard & BBQ).
  • rémunération : 600€/mois + prise en charge à 50% de l’abonnement transport
  • stage de pré-embauche pouvant déboucher sur un CDI

Comment candidater ?

Envoie nous dès maintenant ton CV et ton top 5 des raisons pour lesquelles tu es la personne qu’il nous faut (format libre) à bienvenue@ecov.fr .

On vous raconte tout !

On vous raconte tout !

Bien souvent, les articles de blog qui vous dévoilent les coulisses d’une start-up fleurissent sur une tombe : une fois que tout est fini, un post mortem plus ou moins sincère ne fait plus de mal à personne.

A l’opposé, quand le succès est là, quand vous tutoyez les étoiles, les histoires à raconter sont faciles et plaisantes : le chemin vers le succès a un goût de sucrerie et même les plus grosses galères sont positivables, puisque le succès est là.

***

Nous ne sommes ni mort, ni à l’apogée du succès. Nous pourrions mourir. Nous pourrions réussir : à ce jour personne ne sait. Et pourtant, nous avons décidé de vous raconter notre histoire.

Celle d’une équipe qui va faire de la voiture un transport collectif.

3_1024

Une aventure commencée il y a plus de trois ans. Et il s’en est passé des choses en 3 ans !

***

Mais le nez dans le guidon, obsédés par le quotidien, nous n’avons quasiment rien partagé. Avec le recul, on se dit : quel dommage ! Alors mieux vaut tard que jamais.

Au rythme d’un post par semaine, nous expliquerons les origines, la vision, les réussites, les échecs, les tentatives, les montages, la rationalité économique

Nous commencerons par le passé, nous parlerons des résultats bons et mauvais, de ce qu’on a appris, de ce en quoi nous croyons encore, de nos désillusions, de nos peines et de nos joies. Nous parlerons du présent et du futur. De notre quotidien et de nos rêves.

 

📆 On vous donne rendez-vous dès la semaine prochaine pour tout vous dire ! Et tout se dire.  

 


PS : dans cette entreprise périlleuse, votre soutien compte => un like, un partage, un message nous aidera 🙂 On compte sur vous !

Agenda : ecov aux 5° Rencontres de la Mobilité Inclusive

Agenda : ecov aux 5° Rencontres de la Mobilité Inclusive

Vous l’avez déjà ressenti ? Cette frustration lorsque vous postulez à un emploi et que vous vous rendez compte qu’encore une fois, le poste visé se situe en dehors des zones desservies par les lignes de bus. 

Vous l’avez déjà connu ? Ce sentiment de lassitude, en tant qu’élus locaux de ne pouvoir apporter des solutions concrètes à la mobilité de vos concitoyens, faute de moyens. 

Vous l’avez déjà éprouvé ? Ce stress, quand, une fois de plus, vous serez en retard à cause des bouchons.

Sérieusement : pourquoi le monde des transports semble tant obstiné à vous mettre des bâtons dans les roues (on appréciera – ou non – le jeu de mot) dans votre quotidien ? Est-ce un signe pour vous faire comprendre quelque chose ? Est-ce le moment de changer les habitudes ? Mais oui ! Et si c’était ça la solution : faire bouger les choses ?

 

4esRMI_montageWeb

Partons d’un simple fait, d’un constat clair : la mobilité est un facteur clé d’insertion sociale et professionnelle ! Pourtant, chaque jour, ce sont des millions de français qui sont pénalisés. L’accès à des modes de transport leur est compliqué, et du même coup, c’est aussi l’accès à l’emploi, aux études et à tout un ensemble de services et d’activités qui leur est difficile.

 


Et comme je suis bonne joueuse, voici mes sources :

On estime que l’empêchement à la mobilité toucherait 10 millions de français (demandeurs d’emploi, étudiants …).

D’ailleurs, en 2016, 26% des moins de 30 ans (44% parmi les demandeurs d’emploi) disaient avoir dû renoncer à un emploi en raison de difficultés de déplacements ou de transports.

(baromètre DJPVA Jeunesse – Credoc – 2017).  


 

Ce constat n’est pas tout rose, mais c’est l’opportunité pour nous tous de prendre conscience et de changer les choses.

 

En prenant conscience des enjeux de l’accès à la mobilité, en réfléchissant ensemble au développement de solutions et en favorisant l’engagement de chacun en faveur de la mobilité inclusive : c’est la vie de millions de français qui changera ! Et peut-être aussi la vôtre !

logo_rencontres_rvb

A ce sujet, Clément, notre super responsable utilisateurs, est aujourd’hui présent aux 5ème rencontres de la mobilité inclusive organisé par le Laboratoire de la Mobilité Inclusive, à la Cité Universitaire de Paris, et dont le thème est cette année : « Mobilités en transitions : l’heure des choix ? ». Vous voyez où je voulais en venir ?

 

L’occasion pour nous de vous présenter tous les avantages du covoiturage courte distance et plus encore de nos solutions à destination des territoires périurbains et ruraux. Parce que OUI, le covoiturage peut être une solution à développer pour faciliter l’accès à la mobilité et répondre aux problématiques associés (accès à l’emploi, aux études, développement de lien social …).

Retrouvez le programme de cette journée riche en réflexions sur la mobilité de demain : Ici

ecov lance un diagnostic de potentiel de covoiturage pour les collectivités locales

ecov lance un diagnostic de potentiel de covoiturage pour les collectivités locales

Nous sommes fiers d’agir aujourd’hui encore pour désenclaver les territoires en lançant le premier diagnostic de potentiel de covoiturage.

Principalement à destination des petites collectivités rurales et périurbaines, ce diagnostic permettra d’identifier les zones et trajets éligibles à la mise en oeuvre de lignes de covoiturage local.

diag


Un algorithme d’analyse des territoires pour répondre aux enjeux de notre siècle et destiné au plus grand nombre (y compris les plus petites collectivités).

Le covoiturage permet de relier les territoires, tout en réduisant les impacts environnementaux liés à la mobilité (pollution, bruit, congestion …) et en réduisant les coûts. Ces problématiques touchent tous les territoires ! Pourtant, tous possèdent une ressource inestimable : les sièges libres dans les véhicules.

infographie

Ces sièges libres peuvent être optimisés pour constituer de véritables lignes de covoiturage (à la manière des lignes de bus). Encore faut-il savoir comment et où déployer de telles lignes de covoiturage ! C’est ce que ce diagnostic de covoiturabilité permet d’estimer.

Des données pour prendre les bonnes décisions.

Premier élément d’analyse du territoire afin de valider la pertinence du déploiement d’une solution de covoiturage courte distance, cet algorithme exploite, modélise et analyse les données : densité d’habitations, axes routiers, offres de transport existantes, données de mobilité, flux de voitures, etc.

Il s’appuie sur les technologies du big data et du machine learning (intelligence artificielle) pour automatiser l’analyse de données et exploiter les retours d’expérience et apprentissages des premières lignes de covoiturage déployées.

Le diagnostic qui est remis à la collectivité intègre des cartes commentées qui lui permettent d’identifier très facilement les zones et les trajets qui présentent du potentiel pour la mise en œuvre de lignes de covoiturage local. Ciblant les communes de moins de 2 000 habitants, ce diagnostic peut être réalisé en quelques jours, à partir de 750 € HT.


Cet algorithme a été récompensé dans le cadre du projet Concours d’Innovation Numérique organisé par Bpifrance et continuera de s’enrichir à mesure de son utilisation et de la réalisation de projet de lignes de covoiturage. Il est le fruit de trois ans de recherche et développement, notamment en partenariat avec IGNfab et Esri France.

Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter notre site internet et sa page dédiée au diagnostic de covoiturabilité : ici.

ecov lève 1,2 millions d’euros auprès de la Caisse des Dépôts

ecov lève 1,2 millions d’euros auprès de la Caisse des Dépôts

Après un tour de financement grâce au soutien de France Active Investissement (ex SIFA) et Mobilize Invest (Groupe Renault) en 2017,  nous sommes très heureux de vous annoncer aujourd’hui l’arrivée de la Caisse des Dépôts au capital d’ecov! 

Objectif : accélérer le déploiement de notre service public de covoiturage courte distance dans les territoires ruraux et périurbains en poursuivant nos investissements en R&D et en étoffant notre équipe.

citation thomas

Favoriser la mobilité intelligente et durable dans les territoires ruraux et périurbains

La Caisse des Dépôts a souhaité investir dans ecov à hauteur d’1,2 millions d’euros afin de soutenir la croissance d’un acteur innovant au service d’une mobilité intelligente et durable dans des territoires où la mobilité quotidienne est un enjeu majeur et où les nouveaux services de ce type sont encore peu accessibles.

L’offre proposée concoure à façonner la mobilité de demain avec un service de covoiturage adapté à chaque territoire et à sa population. Mis en place en étroite collaboration avec les collectivités territoriales, ce service à fort impact vient en relais des transports publics et apporte aux habitants des territoires peu denses et ruraux une réponse directe à la problématique de la dispersion de l’habitat et de l’isolement tout en développant l’attractivité des territoires et en les structurant.

Web

 

Notre ambition : transformer les voitures particulières en un transport public et collectif du quotidien

Pour en savoir plus sur nos solutions c’est ici : https://www.ecov.fr/

A ce jour, 6 réseaux pilotes et 44 stations de covoiturage connectées sont déployés en Ile-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes et en PACA (en service ou très prochainement inaugurés).

À la rencontre de Nathalie Dyèvre, responsable marketing et stratégie produit

À la rencontre de Nathalie Dyèvre, responsable marketing et stratégie produit

Citation.jpg

Diplômée de l’ESSCA, Nathalie a acquis son expertise en marketing dans de grands groupes en France et au Canada, avant d’opérer une transition vers les entreprises sociales grâce notamment au programme On Purpose. Aujourd’hui, elle coordonne la conception et l’évolution du service en toute agilité chez ecov.

 

Bonjour Nathalie, peux-tu nous expliquer quel est ton rôle chez ecov ?

Je suis en charge du marketing et du produit chez ecov. Je suis là avant tout pour m’occuper de tout ce qui touche à l’évolution du produit, mais du point de vue de l’utilisateur. Concrètement, cela revient à réfléchir à un service qui répond aux besoins de ses utilisateurs en termes de mobilité. Mais cela concerne aussi tous les aspects marketings relatifs au produit, de sorte qu’il soit mis en avant de manière optimale et qu’il réponde aux besoins que l’on connaît du terrain.

 

Selon toi, que faut-il pour réussir chez ecov ?

Pour réussir chez ecov, je dirais qu’il faut avant tout être vraiment motivé par le projet, car cela demande beaucoup d’énergie. Nous sommes sur un projet innovant qui implique des expérimentations, des essais, pour proposer in fine un produit de qualité. Il faut donc trouver sans cesse de nouvelles idées et les tester. Certaines fonctionnent, d’autres non. Et pour cela, la motivation est vraiment le premier levier.  Mais nous sommes aussi une start-up, ce qui implique aussi une certaine polyvalence : savoir passer du plan stratégique à l’opérationnel sur le terrain par exemple.

 

Pour finir, pourrais-tu nous dire quelques mots sur ecov ?

ecov a une réelle utilité pour les usagers et un double impact : un impact social, mais aussi environnemental. Nous répondons aux besoins de personnes qui n’ont pas d’autres choix pour se déplacer et qui se retrouvent parfois éloignées de l’emploi par manque de mobilité. Et environnemental puisque le but d’ecov, c’est aussi de décongestionner les routes en optimisant le remplissage des véhicules. Aujourd’hui, nous sommes en moyenne à 1,3 personnes par voiture. On peut donc faire beaucoup mieux !