Ce mois de septembre marque un tournant pour Ecov : arrivée de Laure Métrier en tant que Vice Présidente d’Ecov, ouverture de nouveaux réseaux d’envergure, cap des 50 collaborateurs atteint, et un engagement commun toujours plus fort contre le réchauffement climatique !


Notre combat contre l’autosolisme plus que jamais nécessaire

La Californie brûle. La banquise coule. L’Amazonie est labourée. Et il fait chaud, en ce mois de septembre. Malgré une planète confinée, un PIB et des émission polluantes diminués, la concentration en gaz à effet de serre ne cesse de grimper. Une histoire de baignoire qui se vide moins vite qu’elle ne se remplit. En fait, malgré le narratif de BFM, le monde d’après n’est pour l’instant que le monde d’avant. Car les tendances longues enjambent les incartades.

Le COVID n’a pas d’effet sur l’aménagement du territoire, sur les choix techniques et économiques qui, en un siècle, ont conduit à une société de l’autosolisme. Ces choix qui ont fait de la voiture le premier poste d’émission de gaz à effet de serre d’un ménage, qui ont fait d’elle un élément aussi indispensable que pénalisant pour le pouvoir d’achat. C’est pourquoi notre ambition d’inflexion structurelle et de long terme n’est en rien changée. Faire de la voiture un transport collectif, pour faire respirer les territoires, est toujours, plus que jamais un impératif.

Ouverture de deux réseaux de covoiturage, le projet d’Ecov se concrétise

Septembre 2020 marque un tournant dans la concrétisation de notre ambition démesurée. Les covoiturages reprennent fort sur les réseaux bien structurés tels que Lane. Et nous ouvrons plusieurs services prometteurs : dans la Plaine de l’Ain, et sur la région grenobloise. Ce dernier service constitue une première européenne voire mondiale, puisque nos lignes de covoiturage sont couplées à une voie réservée aux covoitureurs et incluses dans le PASS Mobilités. Un projet qui, par son ambition et son budget, marque aussi une maturité accrue de la part des collectivités. Notre impact reste à ce jour picolinien, nous le savons, mais la graine du baobab a germé.

Pour relever le défi de la mobilité de demain, l’équipe se renforce.

En septembre nous passons la barre symbolique des 50 collaborateurs, dont plus de 35 CDI. Vous pourrez découvrir les talents qui nous ont rejoints sur le nouveau site internet d’Ecov, lequel sera en ligne d’ici quelques semaines. Mais plus particulièrement, nous avons l’honneur d’accueillir dans l’équipe Laure Ménétrier, en tant que vice-présidente en charge du développement. Après un parcours exceptionnel, Laure a été jusqu’à il y a peu la conseillère nouvelles mobilités auprès des Ministres de l’Ecologie et des Transports, Mme Borne et M. Djebarri. Sa confiance honore une équipe qui la mérite.
Ainsi, par les moyens et par l’expérience, nous nous musclons autant que nous nous affinons. Monde d’après, nous te dessinons.

Thomas Matagne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s