Citation-Thomas-Matagne

Après des études en sciences physiques et en sciences politiques appliquées à l’environnement, Thomas a travaillé dans le secteur public au sein de la région Ile-de-France, puis au ministère de l’Écologie sur les questions environnementales et de transition énergétique. Fin 2014, avec Arnaud Bouffard, il fonde ecov. En un mot, il se définit comme engagé.

 

Bonjour Thomas, peux-tu nous expliquer comment t’est venue l’idée de créer ecov avec Arnaud ?

Arnaud et moi ne nous connaissions pas, mais nous avions un parcours similaire : des études dans lesquelles nous avons étudié, à force d’équations et d’étude scientifiques, la réalité des périls environnementaux. Ce n’est pas une idéologie ou un fantasme, c’est une réalité du monde qui nous a vu naître : nous allons collectivement dans le mur. Après les études, nous avons voulu agir : lui dans le conseil, moi dans l’action publique. Tous les deux, nous avions fortement envie de sortir de la théorie pour passer à l’action, avec la conviction que nos meilleurs efforts seraient bien employés à développer des solutions d’avenir. Nos chemins se sont croisés, nous avons réfléchi, testé, et la création d’ecov était possible !

 

Quelles sont tes sources de motivation au quotidien ?

Penser un nouveau type de service public de mobilité, avec des personnes aux profils très variés, c’est vraiment quelque chose qui motive au quotidien. Mais c’est aussi la chance d’inventer sans cesse un service toujours plus innovant.

Puis, il y a aussi la participation des utilisateurs. Car les héros dans l’histoire, ce sont eux : nos utilisateurs. Ils co-produisent un nouveau service public et nous permettent ainsi d’optimiser la route, les voitures et le système de transport existant !

Dans cette aventure, tout le monde est gagnant : aussi bien les passagers que les conducteurs, les collectivités, l’environnement, l’économie et le social… Il n’y a pas de miracle à cela.  On vient simplement s’attaquer à des inefficacités collectives majeures.

 

Si tu devais décrire la collaboration au sein d’ecov, que dirais-tu ?

La collaboration à la manière d’ecov cela représente beaucoup d’autonomie et de prises d’initiatives. Elles sont d’autant plus nécessaires que nous sommes une jeune entreprise qui se structure, et dont le métier est extrêmement large et complètement nouveau. Jamais personne n’a fait ce que l’on fait : être à cheval entre le numérique et l’infrastructure, entre le service public et l’économie du partage. Cela représente beaucoup de champs à déchiffrer en même temps. C’est pourquoi les professionnels qui nous rejoignent sont motivés par l’aventure d’ecov et sont animés de convictions fortes pour résoudre les problèmes d’intérêt général.

 

Comment vois-tu l’avenir ?

L’avenir, je le vois de manière positive. C’est un peu paradoxal, car quand on connaît les enjeux environnementaux, les enjeux économiques, sociaux et énergétiques associés à la mobilité, les contraintes budgétaires des collectivités et des acteurs publics en général, on peut être assez pessimiste !

Mais aujourd’hui, on aperçoit des évolutions qui sont des changements radicaux dans le monde existant. Les inefficacités du XXème siècle sont les richesses de demain. Par exemple, nous concernant, ce sont des sièges libres qui se baladent un peu partout en France et ailleurs, qui ne demandent qu’à être utilisés ! Ils représentent une véritable richesse collective.

C’est pourquoi nous avons l’habitude de dire que le pétrole n’est pas sous nos pieds, mais qu’il est sous nos yeux. Ce potentiel d’amélioration est une source de motivation et de réjouissance chaque jour ! Mais pour cela, il faut sortir des cadres classiques et accepter de réfléchir différemment, de prendre des risques,  et de miser sur l’avenir ! 

 

Call-to-action

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s