La transition énergétique dans les transports se fera par la voiture ou ne se fera pas

Nous savons que la croissance du besoin de voitures dans les pays industrialisés appartient maintenant à l’Histoire : depuis plus de 10 ans, les besoins de déplacements en voiture se sont stabilisés (voir ici).

83% des distances parcourues en transports en France le sont grâce à la voiture :

La catégorie « véhicule particulier » peut être assimilée à « voiture et véhicules utilitaires légers », car les deux roues ne représentent que 1,7% des déplacements au sein de cette catégorie.
La catégorie « véhicule particulier » peut être assimilée à « voiture et véhicules utilitaires légers », car les deux roues ne représentent que 1,7% des déplacements au sein de cette catégorie.

Ceci est le résultat d’une histoire, d’une construction sociétale. La voiture a bénéficié d’une croissance annuelle forte et régulière dans son usage ; une croissance bien supérieure à tous les autres moyens de transports comme le montre le graphique ci-dessous :

post2 graphe2 répartition temporelle v2

Résultat, aujourd’hui, la mobilité des personnes est avant tout déterminée par la voiture : les transports collectifs terrestres, malgré leur croissance importante ces dernières années, restent très faibles en nombre de km.voyageurs parcourus. Il leur faudrait par exemple une croissance annuelle de 18% par an pendant 10 ans pour arriver au niveau de la voiture… chose impossible, notamment au regard des investissements nécessaires. S’ils ont un bel avenir devant eux, la solutionénergétique, environnementale et sociale dans les transports viendra cependant principalement des mutations de la voiture et de son usage.

Et si on calcule les déplacements par personne, qu’observe-t-on? En France le besoin de mobilité par personne s’est stabilisé depuis 10 ans sur l’ensemble des modes de transport (et il recule pour la voiture) :

post2 graphe3 déplacement par personne v2

Mais ces courbes, qui portent sur les consommations actuelles de transport, malgré leur élégance (sic), ne disent rien sur le système de transport global, sur son fonctionnement et sur son efficacité. Alors fin de l’histoire ? Non, ce n’est que le début d’une nouvelle ère !


Sources : les données utilisées pour construire les 3 graphiques de cet article sont disponibles dans les « comptes transports » des services du Ministère en charge des transports (voir « séries longues »)

2 réflexions sur “La transition énergétique dans les transports se fera par la voiture ou ne se fera pas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s